6- Les outils sont-ils le propre de l’homme ?

Qu’est-ce qu’un outil? Quel est sa fonction biologique ? Quel est son origine et son évolution? 

Cette question est l’une des plus importantes de la série, car suivant l’approche et l’analyse des faits et arguments plusieurs courant de pensées, écoles se distinguent.

Si nous partons de la définition de A. Leroi-Gourhan, ou un outil est un élément de matière première, pris dans l’environnement, utilisé tel quel brut de débitage ou ayant été aménagé, et présentant des traces de son utilisation. La plupart des objets utilisés par les chimpanzés entrent dans cette définition. Alors, est-ce qu’il faut le garder par devers soit pour qu’il soit plus humain. C’est une autre bonne question.

Les plus vieux outils sont datés de 3.5 millions d’années en Éthiopie et au Kenya, de mains d’australopithèques, ou du Kenyanthrope. Ces outils sont en pierre, sous la forme d’éclat. Ils émergent à partir du moment où la forêt décline. Cela ne veut pas dire qu’il ne puisse pas y avoir d’outils en milieu forestier, bien au contraire, c’est simplement une question de support et de conservation. Exemple des outils utilisés par les chimpanzés mais pas uniquement, par les singes capucins Voir Elisabetta Visalberghi, Voir Jane Goodall, autre exemple d’outils daté de 4300 ans fabriqués par les chimpanzés voir Julio Mercader… Des chimpanzés entrés dans l’âge de pierre…

D’autre part, dans le débat, les qualités que présente l’outil, interviennent aussi. Est-il innovant ? Est-il inventé de toute pièce ou existe-il à l’état naturel, dans l’environnement. Autrement dit à quelles compétences techniques et/ou d’ingéniosité fait-il appel ?

Enfin un des derniers éléments tient de la répétition de la tâche, son évolution. Quels est la chaîne opératoire qui a permis sa fabrication, sa production.

Voir Hélène Roche.

Voir C. Boëda, F. Joulian, F. Sigaut, A. Leroi-Gourhan…

Publié dans Article | Laisser un commentaire

5 – La médecine est-elle le propre de l’homme ?

Qu’est-ce que la médecine ? Quelle est sa fonction biologique ? Quelle est son origine et son évolution?

L’originalité de cette question tient à l’originalité d’un travail de recherche mené par Sabrina Krief et son équipe. Plusieurs observations ont été faites sur le terrain et en laboratoire, montrant la pertinence de certains choix alimentaires et leurs effets curatifs. J’ai écrit choix car les chimpanzés pratiquent de manière volontaire et délibéré l’insertion de certains items alimentaire dans le but exclusif de se faire du bien. Il n’y a aucun autre avantage, que ce soit gustatif ou énergétique mis en évidence. Il y avait le medecineman et maintenant le medecinepan ou medecinechimp.

Voir Sabrina Krief, sur les pratiques et usages très variés des aliments, ou alicaments puis d’autres substances végétales (écorces, feuilles indigestes) et minérales… voir également Wrangham, C Boesh…

Publié dans Article | Laisser un commentaire

4 – La division du travail est-elle le propre de l’homme ?

Qu’est-ce que la division du travail ? Quelle est sa fonction biologique ? Quelle est son origine et son évolution ?

Il y a des questions toujours présentes qui tâchent de mettre en avant le sexe du chasseur… Nous n’avons pas de fossiles permettant de le savoir. Il y a néanmoins des exemples de chasses pratiquées par les chimpanzés, les babouins. Ces différentes pratiques apportent de très intéressants arguments. A ce niveau nous observons de fortes différences sexuelles.

Les hommes chassent et les femmes cueillent ?!…. C’est une question de point de vu. Il nous faudrait et comparer les données de la primatologie et l’image que se font les préhistoriens, des chasseurs. Et puis, comme l’on montré plusieurs auteurs et notamment A. Testart, la division sexuelle du travail est liée à nos représentations des différences sexuelles. Elles sont tellement encrées dans la culture, que celle-ci nous guiderait presque inconsciemment vers cette différenciation du principe masculin et du féminin. Ce qui nous amènerait à chercher l’origine de la culture, mais également à comprendre les variations existantes dans ces notions de principes et de leur relation entre les activités et leurs prestiges.

Dans la fiction, cette perception singulière et personnel du masculin transparait fortement à lire par exemple le Roman de J. Courtin et le rôle des femmes durant la préhistoire… c’est assez informatif voire édifiant.

Voir Craig Stanford, Christophe Boesh et la découverte des femelles chimpanzés du Sénégal, chassant avec des lances… Voir Paco Bertolani et Jill Pruetz.

Alain Testart pour un résumé très exhaustif sur les origines de la division sexuelle des activités.

Publié dans Article | Laisser un commentaire

3 – La chasse est-elle le propre de l’homme ?

Qu’est-ce que la chasse ? Quelle est sa fonction biologique ? Quelle est son origine et son évolution ?

Qu’est-ce que manger de la viande veut dire ? Quelle est l’influence physiologique des aliments ? Quelle est l’impact de ce changement sur notre évolution? En termes de comportement, quels changements cela peut induire ? Qu’est-ce que manger de la viande de dire ?

Cette question est suffisamment large, pour s’y arrêter quelques instants. Le fait de manger de la viande n’est pas anodin. Cela participe à modifier notre physiologie, à augmenter le développement de notre système nerveux central, à raccourcir notre tube digestif. D’un consommateur de végétaux plus ou moins omnivore, nous sommes devenu prédateurs, concurrents des grands carnassiers et toujours omnivores…

L’environnement changeant entre 3,5 et 2,5 millions d’années doit être une des clefs. C’est en cette période que nous découvrons l’utilisation systématique d’outils dans le cadre d’activité de boucherie. L’histoire ne dit pas encore s’il s’agit de chasse ou de « charognage ». Dans ces espaces à la végétation de plus en plus ouverte, de nouveau comportement apparaissent, qui ont eu un certain avantage écologique dont il reste déterminer les raisons. Il y avait une place à prendre, et les hommes déjà opportunistes s’y sont engouffrés. Il faudrait discuter de l’avantage de manger plus de viande dans ces conditions, mais aussi des implications liées à la modification de niche écologique. De nouveaux comportements impliquent des rapports sociaux complexes, mêlant solidarité, association et cohésion du groupe social face à de nouvelle adversité (lion, hyène). C’est le point de départ du développement de l’écologie humaine, une nouvelle niche écologique.

Voir Craig Stanford, Christophe Boesh et la découverte des femelles chimpanzés au Sénégal, chassant avec des lances… Voir Paco Bertolani et Jill Pruet.

Publié dans Article | Commentaires fermés sur 3 – La chasse est-elle le propre de l’homme ?